désinvestir et investir maintenant

Il est temps d’aligner les finances religieuses sur un avenir durable.

LA FAÇON DONT NOUS UTILISONS NOTRE ARGENT RÉVÈLE NOS VALEURS

C’est pourquoi, depuis 2013, GreenFaith soutient des campagnes de communautés religieuses pour le désinvestissement des énergies fossiles. Plus de 130 institutions religieuses dont les actifs s’élèvent à plus de 24 milliards de dollars US se sont engagées à désinvestir des énergies fossiles en totalité ou en partie.

Vous trouverez ci-dessous des ressources autour de trois thèmes pour vous aider à lancer une campagne de désinvestissement dans votre communauté de foi :

Lancement d’une campagne dans votre communauté de foi ;
Exemples de campagnes de désinvestissement confessionnels ;
Désinvestissements musulman, hindou et bouddhiste

GreenFaith est également la cofondatrice de Shine, une campagne qui mobilise des investisseurs qui se basent sur des valeurs pour financer et investir dans des solutions décentralisées d’énergie propre pour les régions qui n’ont pas accès à l’électricité.

Si vous êtes intéressé pour travailler avec GreenFaith sur une campagne de désinvestissement religieux, envoyez un courriel à Sara@greenfaith.org.

LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE DE DÉSINVESTISSEMENT ET D’INVESTISSEMENT DANS VOTRE COMMUNAUTÉ DE FOI

Les efforts de désinvestissement et d’investissement créent des occasions stimulantes qui permettent à votre communauté religieuse d’avoir un impact durable. Voici quelques suggestions sur la manière dont vous pouvez commencer.

LES RELATIONS : LE POINT DE DÉPART DU CHANGEMENT

Le changement commence avec les relations. Faites connaissance avec ceux et celles qui sont responsables des décisions d’investissement dans votre communauté de foi et apprenez-en davantage sur leurs valeurs et leurs intérêts. De plus, communiquez avec des gens de diverses communautés religieuses qui sont actifs sur le désinvestissement, pour partager des idées.

LA CONNAISSANCE : COMPRENDRE VOTRE CONTEXTE

Si vous en apprenez davantage sur votre groupe religieux, sur ses structures et ses politiques, vous serez mieux équipé pour faire avancer votre communauté religieuse vers le désinvestissement. Étudiez les textes et les enseignements de votre tradition sur le soin de la Terre et des autres. Prenez connaissance des valeurs et des directives d’investissement de votre tradition. Découvrez quels procédés et quelles valeurs motivent les décisions d’investissement.

L’ACTION : CONSTRUIRE UNE CAMPAGNE DE DÉSINVESTISSEMENT RÉUSSIE LIÉE À VOTRE FOI

Créez maintenant votre campagne et définissez vos objectifs. Rédigez une proposition ou une résolution et partagez-la avec vos instances décisionnelles. Impliquez autant de personnes que possible par des événements, des groupes d’étude et sur les réseaux sociaux.

Exemples de campagnes de désinvestissement inspirées par la foi :

DÉSINVESTISSEMENT MUSULMAN

L’islam a une histoire d’investissement conforme à la charia (ḥalāl) qui évite les entreprises qui provoquent des dommages (ḥarām), dont le jeu ainsi que la production, la distribution ou la vente de pornographie, d’alcool, de tabac, d’armes et de porc.

La Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA) a pris l’engagement de désinvestir des énergies fossiles comme musulmans en 2016, dans un communiqué qui disait : “il va à l’encontre de la mission de l’ISNA d’investir dans des entreprises d’énergies fossiles dont les opérations et les produits causent un préjudice si grave à l’humanité et à la création”.

En 2019, lors du Sommet sur le financement de l’avenir au Cap, le Conseil Fiqh d’Amérique du Nord a publié une fatwa (un enseignement islamique faisant autorité) qui déclarait nécessaire le désinvestissement des énergies fossiles et appelait les entreprises d’investissement islamiques à créer des véhicules d’investissement sans énergies fossiles. En outre, trois groupes islamiques basés au Royaume-Uni ont publié une déclaration commune affirmant que tirer profit des investissements dans les énergies fossiles n’est plus moralement acceptable.

Les sciences économiques islamiques devraient aider la société à atteindre les buts de la Maqasid al-Shari’ah (objectifs de la charia, loi sacrée de l’islam) qui comprennent la préservation de la vie, de la foi, de la famille, de l’intellect et des ressources matérielles. Comme l’écrivait le célèbre érudit islamique Abu Hamid al-Ghazali : “Tout ce qui garantit la sauvegarde de ces cinq principes sert l’intérêt public et est souhaitable, et tout ce qui leur fait du mal est contraire à l’intérêt public et sa suppression est souhaitable”. Maqasid al-Shari’ah est conçu pour améliorer le bien-être (maslahah), d’une part, et prévenir les dommages (mafsadah), d’autre part. Cela garantit la justice et le bien-être social dans tous les aspects de la vie.

DÉSINVESTISSEMENT BOUDDHISTE

Regardez les oiseaux: même eux respectent leurs nids car ils savent que leur survie en dépend. Cette petite planète bleue est notre seule maison. Si nous ne la respectons pas, la planète entière et des milliards et des milliards d'espèces seront affectées. C'est une question de vie, une question de survie pour la planète entière.

– Sa Sainteté le Dalaï Lama

La Terre est une mère aimante, qui nourrit et protège tous les peuples et toutes les espèces sans discrimination. Lorsque vous réalisez que la Terre est bien plus que simplement votre environnement, vous serez poussé à la protéger de la même manière que vous vous protégeriez vous-même. – Thich Nhat Hanh, Tomber amoureux de la Terre, Déclaration à la CCNUCC, 2014.

En 2016, le Centre bouddhiste de Sydney (Australie) est devenu la première institution bouddhiste à désinvestir des énergies fossiles. Plus d’informations ici.

Les bouddhistes japonais viennent juste de commencer de faire pression sur les temples bouddhistes pour qu’ils désinvestissent. Plus d’informations ici.

Le Dharma Action Network for Climate Engagement (DANCE), basé au Royaume-Uni, a fait pression sur la Barclay’s Bank pour qu’elle mette fin à ses investissements dans les combustibles fossiles. Plus d’informations ici.

L’interconnexion de tous les êtres vivants est au cœur du bouddhisme et est centrale pour de nombreux bouddhistes. La crise écologique est due en partie à notre incapacité à reconnaître l’interconnexion de l’humanité avec la Terre. Le bouddhisme encourage ses adeptes à restreindre l’acquisition de la richesse à ce qui est nécessaire; autrement, l’atteinte de l’éveil risque d’être impossible. Le Bouddha a prôné la frugalité et l’ascétisme pour contrer la consommation matérialiste et l’exploitation des ressources naturelles.

DÉSINVESTISSEMENT HINDOU

Je dois avouer que je ne fais pas de distinction nette entre l’économie et l’éthique - en fait, même aucune. Les politiques économiques qui nuisent au bien-être moral d'un individu ou d'une nation sont immorales et, par conséquent, il s'agit de péchés.

‒ Mahatma Gandhi

Nous avons désespérément besoin d’une transition vers l’utilisation d’une énergie propre à 100 %, aussi rapidement que possible, dans chaque pays. Cela constitue la seule base de la poursuite d’un développement humain durable. – Déclaration hindoue sur le changement climatique, 2015

La philosophie économique hindoue considère positivement l’importance de créer et de profiter de la richesse, à condition que cela comporte une insistance sur la justice, la compassion, la bonté et la charité, et sur la nécessité de modérer l’intérêt personnel. Cependant, la voie du désinvestissement des énergies fossiles et des investissements respectueux du climat en est encore à ses balbutiements dans les communautés hindoues. Des travaux préliminaires sont en cours pour explorer comment les investisseurs hindous pourraient mener des investissements religieux dans l’agriculture durable et des alternatives à l’élevage industriel.

En Inde, les dons ou les dotations des temples hindous sont souvent contrôlés par les gouvernements des États, laissant peu de contrôle sur leur argent à certains temples. Quelques grands temples hindous deviennent toutefois des investisseurs actifs, regardant au-delà des options d’investissement traditionnelles et diversifiant leurs portefeuilles.

En 2008, l’Indice Dow Jones Dharma a été lancé pour mesurer les actions conformes au Dharma, permettant aux hindous, bouddhistes, sikhs et jaïns d’investir dans des fonds qui reflètent leurs valeurs religieuses. S’il n’excluait pas les énergies fossiles, il incluait bien des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance et excluait l’industrie de la défense, l’alcool, le jeu, le tabac, les divertissements pour adultes et l’expérimentation animale.